La traversée internationale

Président d’honneur

    Président d’honneur 2018

NORMAND PICHÉ

Aventurier, nageur et globe-trotteur, Normand Piché carbure au sentiment électrisant qui accompagne la transformation d’un rêve en réalité. L’année 2016 marque un point tournant dans sa vie : c’est à ce moment qu’il réussit le pari risqué de relier cinq continents à la nage, devenant du même coup le premier homme des Amériques à réaliser cette odyssée et le premier au monde à le faire en 74 jours.  M. Piché est une personnalité inspirante et idéale pour incarner le titre de président e de la Traversée internationale du lac Mégantic.

L’exploit

Être le premier Américain à relier les 5 continents à la nage. Un périple audacieux autour du monde totalisant une centaine de kilomètres de nage sur 5 traversées, en 80 jours.

« Pour moi l’exploit, c’est d’abord oser croire que c’est possible et de mettre tout en œuvre pour y arriver. Même quand c’est dur et que je dépasse mes limites physiques et mentales. J’avance, parce que j’ai choisi d’atteindre mon plein potentiel, de faire le pont entre mon rêve et la réalité. »

Le défi

Énorme, fou et motivant. Chaque traversée est un casse-tête logistique et financier, l’entrainement est sérieusement demandant et les risques sont bien réels : courants marins chaotiques, requins et méduses mortelles, eaux terriblement froides ou polluées, conflits politiques, trafic marin dangereux…

« Des fois je me dis que c’est trop gros, dans quoi je me suis lancé, c’est irréaliste! Puis je me rappelle ce que je me suis dit au tout début : au lieu de te concentrer sur les obstacles, nage et avance un coup de bras à la fois. Fais confiance à la vie, elle conspire en ta faveur.»

L’inspiration

Le souhait, bien humble, que l’expédition fasse naître une idée dans l’esprit et le cœur des gens. Qu’elle les inspire à trouver et à les lancer à la conquête de leur propre rêve.

« J’ai eu mon déclic aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014. L’intensité de chaque moment vécu avec les athlètes m’a inspiré et j’ai pensé : je ne veux pas être le spectateur du rêve des autres et le raconter, je veux réaliser quelque chose de grand. J’espère, à mon tour, allumer cette flamme pour quelqu’un. Peu importe l’ampleur de son rêve. »

L’eau et l’humain

Derrière cette idée de relier les continents à la nage, il y a aussi une volonté de sensibiliser les gens à l’importance de protéger, de respecter et de célébrer l’eau, dans toute sa force et sa vulnérabilité.

J’ai un profond respect pour l’eau. C’est un élément vital à la fois puissant et fragile, au cœur de tout, qui réunit tout. C’est l’endroit où je me sens le mieux. Je vois dans l’eau un grand symbole d’union et de paix.

L’aventure collective

Une équipe formée de gens allumés, généreux et unis par ce goût profond et fort de l’aventure. Une belle grande vague qui fait son chemin

« Ça me fascine de voir mon aventure, au départ un trip égocentrique, devenir un projet mobilisateur plus grand que moi. Que des amis, de la famille et des gens que je ne connaissais même pas partagent ce rêve et travaillent à le concrétiser, ça me donne une motivation et une énergie incroyable. C’est exponentiel. »

SOURE : http://www.o5swim.ca/